aaaaaatchoum, encore les allergies

Fais-tu partie de ces gens qui, dès l’apparition du beau temps, ont les yeux qui piquent, qui pleurent et qui sont rouges, ont le nez qui pique, qui coule et qui est congestionné, ont des éternuements, des démangeaisons, de la difficulté à respirer, de l’essoufflement après un effort ou un fou rire, une respiration sifflante, une sensation d’étouffement (oppression dans la poitrine), une toux sèche et irritante et j’en passe certainement quelques-uns…?
Certaines personnes sont aux prises avec tous ces symptômes, d’autres en partie, avec des variations dans l’intensité. Je ne t’apprends certainement rien en te disant que ce sont les symptômes d’allergies saisonnières qui commencent; c’est aussi le lot de toute personne qui est aux prises avec un problème d’allergies, peu importe la saison.
Il devient difficile de profiter de la venue de printemps et de l’été quand on est victime des symptômes inflammatoires dûs aux allergies. Y a-t-il une solution?

Quand on veut avoir un impact sur un problème de santé, il est important d’examiner la racine du problème. Trop souvent, on ne fait que mettre des « plasters » sur un problème, sans regarder ce qui nous y a menés; on reste donc prisonnier du problème, il revient et, souvent, de façon plus intense.

J’ai vécu ce problème de ne mettre que des « plasters » sur mes petits ou plus gros problèmes de santé et je me suis retrouvée au final plus malade, souffrant d’une maladie dite «chronique » : la colite ulcéreuse. Pourtant, je suis maintenant guérie, car j’ai décidé d’aller à la source du problème.

Une allergie, c’est une hypersensibilité, un phénomène d’exagération de la réponse immunitaire du corps face à une menace mal interprétée. Le corps détecte une substance comme étant un danger pour lui, à tort ou à raison. Il va donc mettre tout en oeuvre pour se protéger et s’en débarrasser. Le système immunitaire va se mettre en action et déclencher un processus inflammatoire; ce qu’il veut faire, c’est empêcher ce qu’il considère comme un danger d’entrer dans le système et faire sortir ce qui est entré.

Il se met entre autres à sécréter de l’histamine. Pour se protéger, il va produire du mucus, une substance visqueuse, un genre d’enduit protecteur à la surface des muqueuses qui va aussi occasionner les symptômes de congestion. L’inflammation amène aussi de la sécheresse dans les muqueuses. Mais contre quoi essaie-t-il de nous protéger? Y a-t-il un réel danger?

Le processus inflammatoire est un signal d’alarme, un avertissement qu’il y a quelque chose qui ne va pas. C’est aussi un moyen pour se défendre; quand on regarde les différents symptômes causés (difficultés respiratoires, contraction des bronches, congestion, sécrétions, démangeaisons… ), on dirait plutôt que le corps essaie de nous nuire. Mais non. C’est un mécanisme de défenses, un peu comme une maman qui dit à son enfant de ne pas mettre sa main sur le rond du poêle. Plus le risque appréhendé semble grand, plus l’avertissement sera intense. Le problème est dans l’interprétation du risque de danger potentiel : lorsque la mère panique en voyant son enfant à deux pieds du rond du poêle, le danger est-il si réel? Quel est le déséquilibre qui amène la mère à paniquer? Pour le corps, c’est pareil.

Pourquoi le système immunitaire est-il si surprotecteur ? Pourquoi ne reconnait-il pas le vrai danger du faux ? Car on est d’accord : il n’y a rien de réellement dangereux à respirer une fleur ou à flatter un chat et pourtant, le corps dit que oui. Il a perdu ses repères.

C’est lorsque le corps est surchargé par un excès d’acidité qu’il se met à surréagir. Cette acidité provient de différentes sources.

En voici quelques-unes qui, je suis certaine, font partie de votre vie.

  • le stress,
  • l’intoxication, par les métaux toxiques, champignons, parasites, pensées négatives
  • l’alimentation
  • les aliments transformés,
  • le raffinage : sucre blanc, pain blanc,
  • trop de glucides (sucres) dans l’alimentation
  • viande rouge en excès
  • excès d’alcool
  • le manque d’aliments alcalins
  • excès d’activité physique
  • les radicaux libres créés par la pollution atmosphérique, les produits d’entretien ménager, les pesticides, les agents de conservation, les perturbateurs endocriniens, les parfums, les produits chimiques provenant de produits pour la peau et cheveux, etc.
  • une mauvaise digestion

Saviez-vous que l’inflammation, en plus de fragiliser le système immunitaire et de le faire surréagir à des substances comme des aliments, du pollen, des poils de chat, des acariens, est aussi reliée aux risques accrus de crises cardiaques, à l’arthrite, au cancer, à la maladie d’Alzheimer, aux maladies du système digestif et à d’autres maladies comme la grippe ?

L’inflammation causée par cette défense va en plus occasionner : 

  • des troubles de l’humeur
  • des troubles du sommeil
  • des problèmes de concentration
  • des perturbations de la vie professionnelle, familiale ou sociale.

Revenons à nos allergies.
Comment faire pour me soigner maintenant que je connais les sources du problème ? L’objectif à  court terme est d’aider à diminuer et à éliminer les symptômes inflammatoires pour améliorer la qualité de vie. Pour ce faire, il y a deux approches.

Certaines personnes prendront des antihistaminiques de pharmacie (chimiques). D’autres personnes prendront des produits naturels.

Les deux peuvent être très efficaces; la différence est que le premier ne traite que le symptôme sans toucher la cause. Donc le problème est encore présent. De plus, les antihistaminiques chimiques ont souvent d’autres effets secondaires pour le corps, apparents ou non.

La prise d’antihistaminiques naturels comme le AL-C, histablock, ou AL-J nourrira aussi le corps, sans avoir d’effet secondaire. Les huiles essentielles sont aussi très efficaces, avec un mélange déjà fait triease. Ce sont des produits avec lesquels je travaille pour mes clients, selon leur besoin et symptôme.

En santé et heureux

Par la suite si tu veux vraiment travailler sur la cause et renforcer ton système immunitaire, voici ce qui peut être fait.

  • Par la suite, si tu veux vraiment travailler sur la cause et renforcer ton système immunitaire, voici ce qui peut être fait.
    Voir dans la liste plus haut, ce qui affecte négativement ton système et agir pour le diminuer ou l’éliminer si possible
    Aider à l’élimination des toxines déjà présentes dans le système (faire une cure de nettoyage pour aider le foie, les reins et les intestins à faire leur travail d’élimination)

  • Boire la bonne quantité d’eau. Voir le calcul en fonction du poids.

  • Consommer suffisamment de protéines de qualité (on est fait de protéines)
    Intégrer plus de produits alcalinisants comme des légumes et des minéraux
    Travailler aussi tes surrénales
    Identifier ta structure alimentaire, ton 
    type glandulaire ou métabolique

Au final, tout est parfait, tout dépend si tu veux avoir une chance d’améliorer ta situation ou non à long terme.

J’aimerais vous raconter une histoire. Mon histoire. Je suis allergique aux chats depuis l’âge de 21 ans. Ça fait plus de 20 ans… Dès que j’étais en contact avec un chat, j’avais les yeux qui pleuraient et qui piquaient, le nez qui chatouillait, la congestion qui arrivait et je commençais à « aaaapitchoumer ». J’ai, depuis trois ans, deux chats qui font partie de ma vie, ce sont mes bébés. De plus, j’étais et je suis encore famille d’accueil pour chats, pour l’organisme «Mouvement chats errants » . Au départ, j’ai eu cinq chats (la maman et ses bébés), mais avant de les avoir, j’avais déjà commencé à aider mon système en faisant du nettoyage, en renforçant mon système et en commençant les histaminiques naturels d’avance.

Et maintenant, tout va bien. Parfois, quand je suis plus fatiguée, surtout l’hiver, quand la circulation de l’air est diminuée, je réagis un peu, dans ce cas j’utilise mes produits naturels et tout redevient normal. Ça, c’est un cas qui se traite sur du long terme, car je suis en contact permanent avec mes chats et je voulais solutionner la source. J’ai fait du nettoyage et renforcé mon système et ça a donné de bons résultats.

Les antihistaminiques naturels sont aussi efficaces pour des situations occasionnelles, sans faire tout le processus de nettoyage, même si c’est ce que je recommande, car travailler sur les causes améliorera aussi votre santé en général.

Voici deux exemples de cas ponctuels. J’ai une voisine qui est allergique aux chats et quand elle vient chez moi, elle prend son AL-C avant et tout va bien, elle n’a aucune réaction. Un autre de mes amis est chanteur et, l’été dernier, il avait à chanter dans une écurie alors qu’il est allergique aux chevaux, pas pratique ! Après avoir suivi mes conseils, il a pu faire ses prestations malgré les chevaux.

Pour du court terme, ce sont les plantes qui vous aideront rapidement. Pour des résultats durables et sur du long terme, il faut travailler à différents niveaux.
À bientôt et au plaisir de continuer à te partager ma passion pour la santé et à t’aider à l’améliorer.

Sarah, ta naturopathe et massothérapeute équilibrée

En santé- pour la vie 

*******
Sarah est naturopathe et massothérapeute agréée. Elle accompagne les gens qui désirent améliorer leur santé, intégrer de nouvelles habitudes, perdre du poids ou mieux le gérer, elle leur permet d’ancrer leur changement pour qu’il soit durable. Un pas à la fois.

Contactez-la :
418-929-3042 //mosaiksante@gmail.com

Suivez-la :
Blogue : Ne manque rien, inscris-toi
Facebook : @mosaik-sante
(Inscrit toi au groupe privé : @En santé-pour la vie avec Mosaik Santé
LinkedIn : sarahleblanc

Outils pour améliorer et maintenir votre santé naturellement ?
Renseignez-vous pour économiser de 10 à 25% sur l’achat de produits de qualité supérieure
Nature sunshine Des solutions naturelles pour la santé.
Mon gym en ligne Pour bouger bien accompagné
doTerra La puissance des huiles essentielles

*****

**Ces articles sont des informations générales, ils ne sont en rien des diagnostiques, ça se veut des informations d’ordre général, vous êtes seul responsable de vous assurer si vous pouvez consommer les aliments ou faire les exercices parlés dans les articles.
**Le printemps est la saison idéale pour faire une cure de nettoyage pour aider votre système à mieux fonctionner, mais je ne vous recommande pas de le faire seul. Si vous avez besoin d’aide ou de conseil, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi à mes bureaux ou par skype. (ou messenger).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :