Le silence n’existe pas

Il y a trois ans, j’ai découvert le centre de méditation Vipassana, sans être capable de placer un séjour dans mon horaire. Cela s’est enfin concrétisé en novembre dernier, je lui ai fait de la place, je me suis fait cette place.
C’est une retraite de 10 jours en silence, 10 heures de méditation par jour. J’y ai fait l’apprentissage d’une technique de méditation bien différente de ce que j’avais déjà fait dans le passé. Je ne méditais pas beaucoup, car il m’était difficile de méditer sans être guidée. vipassana-997076_1920

Ce que j’ai expérimenté, c’est bien plus qu’une technique de méditation; ce que j’ai découvert, c’est une pratique de la pleine conscience : la pleine conscience des sensations de mon corps, tout en restant sans bouger, lors des périodes de méditations, simplement observer, et le reste du temps être dans l’observation de mes mouvements, et en étant dans le silence. Sans jugement, sans critique, sans analyse. Ouf ! Pas facile pour moi qui suis toujours dans l’analyse du pourquoi et qui cherche toujours à comprendre.

Lors de ce séjour l’objectif est d’être avec soi, donc, ne pas être en contact, ni physique ni visuel avec les autres méditants. Je dois avouer que c’est assez spécial de croiser quelqu’un et de ne pas lui sourire, de ne pas échanger un regard, de faire comme si j’étais seule. De plus, on ne peut pas écrire ou lire et nous n’avons pas accès au téléphone et à l’ordinateur. Cette dernière partie a quand même été plus facile que j’appréhendais.

Je comprends l’objectif de cette façon de faire. Au lieu de les vivre, on a tendance à se dé-charger trop facilement et rapidement de nos émotions, positives ou négatives, soit en les écrivant, soit en les partageant avec une autre personne par la parole, par un regard ou par une accolade. Et on se met à analyser ou à critiquer. L’objectif de cette pratique est d’être avec soi et d’accueillir ce qui se présente.

Mon plus grand constat, lors de cette retraite silencieuse, a été de rapidement réaliser que le silence n’existe pas vraiment. Quand on s’engage pour une retraite au centre Vipassana, on s’engage pour un séjour de silence… en parole. Mais le mental tourne tellement, il bavarde tellement que, finalement, le silence n’existe pas vraiment. J’avais l’impression d’avoir un mental hyperactif à la puissance 100. Heureusement ça restait au moins dans ma tête 😊.

Quand j’ai annoncé que j’allais faire cette retraite, des gens de mon entourage m’ont dit : « Toi? Ne pas parler durant 10 jours… impossible ! » Ne pas parler n’a pas été si difficile, on est tous là dans cette énergie de silence, mais quand j’ai réalisé le bavardage incessant de mon mental, j’ai « capoté ».79d08472c5e9d1c4fa1a4ea304a885c56 Plus la semaine avançait, pire c’était.

Mes pensées se promenaient entre le passé proche, le passé lointain et le futur. Que j’en ai réglé des trucs, des dossiers clients, des activités à venir, des « je vais le faire comme ça » ou « j’aurais dû le faire comme ça », des scénarios à n’en plus finir, mais qui ne servent finalement à rien au moment où ça se passe, sauf à m’étourdir, à m’éloigner de ce que je suis en train de faire et à m’épuiser ! Mon mental, l’égo, était perturbé : être dans le présent, il ne connait pas du tout. Et, entre toi et moi, ça ne l’intéresse pas du tout.

Ça m’a fait prendre conscience des raisons pour lesquelles je me tenais si occupée et de mon besoin de sommeil. Tout ce bavardage mental est épuisant, tout le temps entre le passé et le futur, jamais dans le ici et maintenant, dans la présence. C’est à mon retour de ces 10 jours que j’ai réalisé que ma façon d’être occupée n’était pas du tout efficace. Durant les deux semaines suivantes, j’étais tellement focussée et enlignée, j’avais le mental apaisé. Wow ! J’avais l’impression de voguer calmement. J’ai flyé au moins 2 semaines avec cette énergie.

La pratique de cette technique de méditation passe par la pleine conscience corporelle. Ça pique par-ci, ça chatouille par-là, une douleur apparaît ici, si on laisse aller notre mental, il va réagir, on va se gratter, se frotter. Et hop ! c’est parti pour des automatismes. L’objectif est d’apprendre à ne pas y réagir, simplement observer et laisser passer, sans juger ni analyser. Et on réalise que, finalement, tout finit par passer, s’estomper sans qu’on ait eu besoin de faire quoi que ce soit. Ce faisant, on libère des couches de tension intérieure.

J’aimerais vous faire expérimenter une minime partie de ce que j’ai vécu. Je vous invite à me rejoindre dans cette courte vidéo qui vous fera vivre mes débuts. Je vous promets, c’est très court.  Le silence n’existe pas

Ce que m’amène cette pratique, c’est un calme mental, une meilleure efficacité. Également, j’expérimente une compréhension de ce que je vis et cela m’amène à ne pas y réagir, mais à le regarder… et à agir.

J’y vois un côté très utile dont je pourrai faire profiter mes clients qui sont aux prises avec des douleurs, des problèmes de santé et des envies alimentaires : l’observation dans la pleine conscience.

Quel merveilleux moyen de me retrouver, d’améliorer ma santé et ma vie. Je suis tellement reconnaissante envers moi-même de m’être finalement arrêtée pour placer cette retraite dans mon agenda et dans ma vie.

C’est un beau cadeau à se faire, je le recommande à tous. Si tu as le goût de découvrir comment améliorer ta santé et ta vie, que tu sois prêt(e) ou non pour la retraite, il me fera plaisir de t’accompagner dans la découverte et le changement de tes automatismes nuisibles.

Au plaisir Sarah, ta naturopathe équilibrée

En santé- pour la vie 

*******

Sarah est naturopathe et massothérapeute agréée. Elle accompagne les gens qui désirent améliorer leur santé, intégrer de nouvelles habitudes, perdre du poids ou mieux le gérer, elle leur permet d’ancrer leur changement pour qu’il soit durable. Un pas à la fois.

Contactez-la :
418-929-3042 //mosaiksante@gmail.com

Suivez-la :
Blogue : Ne manque rien, inscris-toi
Facebook : @mosaik-sante
(Inscrit toi au groupe privé : @En santé-pour la vie avec Mosaik Santé
LinkedIn : sarahleblanc

Outils pour améliorer et maintenir votre santé naturellement ?
Renseignez-vous pour économiser de 10 à 25% sur l’achat de produits de qualité supérieure
Nature sunshine Des solutions naturelles pour la santé.
Mon gym en ligne Pour bouger bien accompagné
doTerra La puissance des huiles essentielles

*****

**Ces articles sont des informations générales, ils ne sont en rien des diagnostiques, ça se veut des informations d’ordre général, vous êtes seul responsable de vous assurer si vous pouvez consommer les aliments ou faire les exercices parlés dans les articles.
**Le printemps est la saison idéale pour faire une cure de nettoyage pour aider votre système à mieux fonctionner, mais je ne vous recommande pas de le faire seul. Si vous avez besoin d’aide ou de conseil, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi à mes bureaux ou par skype. (ou messenger).

2 commentaires sur “Le silence n’existe pas

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :