Fasciathérapie

La Fasciathérapie :

Les fascias sont de minces membranes fibreuses et malléables qui enveloppent toutes les structures du corps (muscles et groupes musculaires, os, artères, organes, glandes, etc.). Ils forment un réseau qui supporte et relie toutes ces structures – comme un filet bien ajusté. Sans les fascias nous serions comme du steak haché, notre corps ne serait qu’un amas informe de chair et d’os.

La fasciathérapie est une techniques douces. C’est une thérapie manuelle qui s’adresse à la personne dans sa totalité – physique et psychique – et sollicitent les forces d’autorégulation de l’organisme. Le thérapeute pose les mains sur le corps du sujet et se met « à l’écoute » du mouvement naturel des fascias – mouvement extrêmement subtil que l’on peut comparer à une respiration.
À partir de l’information perçue par les fascias, il peut évaluer la vitalité des tissus, les blocages qui s’y logent et effectuer le traitement en conséquence.

On cherchent simplement à rétablir le mouvement naturel des fascias, ce qui permet de réactiver les forces d’autoguérison. C’est comme si on aidait les muscles, les organes à retrouver leur espace vitale et leur capacité de mouvement. Par exemples, dans le réseau des fascias, une crispation dans la région du cœur, peut créer des douleurs dorsales ou des troubles digestifs. Pour une solution durable à une douleur, même ponctuelle, il est donc nécessaire de rétablir l’équilibre du corps dans son entier.

À la suite de stress, de mauvaises habitudes posturales, de traumatismes (physiques ou psychologiques) ou encore du vieillissement, différents muscles ou parties de muscles ou organes qui n’arrivent plus à glisser aisément les uns sur les autres (une adhérence ressemble à une cicatrice, elle aussi faite de tissu conjonctif).

Les fascias qui ont perdu leurs propriétés peuvent engendrer divers problèmes comme de la douleur, des spasmes ou des tensions musculaires chroniques, une perturbation du métabolisme du muscle, une gêne articulaire, une mauvaise circulation de la lymphe, ou encore un déséquilibre dans les alignements corporels. Ces problèmes peuvent alors entraîner d’autres conséquences, comme des troubles digestifs, des névralgies, des difficultés respiratoires ou une fatigue générale.

La fasciathérapie peut aider pour des douleurs musculaires, articulaires, troubles digestifs, des cicatrices, …

Au plaisir de vous aider à retrouver la santé et à rester en santé

Sarah Leblanc
conseillère santé et massothérapeute agréée FQM
418-929-3042
mosaiksante@gmail.com

Publicités

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :